blank space

New national innovation hub launched to support healthy aging

(Français)

AW               NBHRF_FINAL

New national innovation hub launched to support healthy aging

APPTA will help deliver new and emerging technologies to seniors and caregivers

May 16, 2017, Fredericton – The AGE-WELL Network of Centres of Excellence (NCE) and the New Brunswick Health Research Foundation (NBHRF) are pleased to announce the launch of a national innovation hub to advance policies, practices and services in the fast-evolving field of technology and aging.

With Canada’s aging population, the new AGE-WELL National Innovation Hub will help ensure Canadians benefit from new and emerging technologies that can support independent living and improve quality of life of older adults and caregivers. This hub is the first of its kind.

The Advancing Policies and Practices in Technology and Aging (APPTA) hub will design innovative solutions to specific policy, program and service challenges, and will develop best practices for rapid adoption of new technologies.

The hub was officially opened today in Fredericton by the Honourable Lisa Harris, New Brunswick Minister of Seniors and Long-Term Care. Seniors now make up 19.92 per cent of New Brunswick’s population, making it the province with the oldest population in Canada. Nova Scotia is a close second at 19.90 per cent. It’s projected that within a generation, the number of New Brunswickers aged 65 and over may climb to 29 or even 31 per cent.

“The new hub is an important initiative that will support the development of policies, practices and services across Canada that harness the power of technology to promote healthy aging,” said Minister Harris. “Through the New Brunswick Aging Strategy and other important initiatives such as the long-term care assessment tool, age-friendly communities and Home First, New Brunswick has taken significant steps to address the challenges of an aging population.”

“We are delighted to be the host province for a hub that will be a national resource for policymakers, researchers, clinicians and others working to implement novel technologies that will improve the health and wellbeing of older Canadians and their caregivers.”

The hub will help innovators and entrepreneurs transform their ideas into market successes by connecting them with end users, policymakers and service providers, and nurturing the transfer and early adoption of new technologies. It will give stakeholders ready access to the latest research findings and information on emerging tools and health technologies.

“As smart homes, assistive and digital technologies become more available, we want to maximize their impact on people’s lives, and produce economic benefits for Canadians. This hub―a first for AGE-WELL ―will be a platform for knowledge mobilization and policy innovation that will ensure new technologies get to the people who need them as quickly as possible,” said Dr. Alex Mihailidis, Scientific Director of AGE-WELL, Canada’s Technology and Aging Network.

“Health research and social innovation is crucial to finding practical solutions to the challenges we are facing (in New Brunswick). Existing and novel technologies, applied to the right people, at the right place and at the right time, hold the key to making sure our Canadian seniors age well, and are assisted by programs and services adapted to their needs,” said Dr. Bruno Battistini, President, CEO & Scientific Director of NBHRF and a co-sponsor of the hub on behalf of the Government of New Brunswick. “This hub will promote knowledge-sharing and effective transfer of needed technologies right across Canada.”

In New Brunswick, the hub will also bring new training opportunities for graduate students and postdoctoral fellows in the field of technology and aging. AGE-WELL and NBHRF will jointly fund the salaries of four outstanding individuals annually, nurturing future innovators.

Kevin Harter, CEO of the York Care Centre (YCC), said his centre is a natural place for the hub’s offices to be located. “We are a community of professionals who respect the desire of seniors to maintain dignity and be as independent as possible,” said Mr. Harter. “This hub will define the best policies, practices and services in technology and aging. We are excited to play a role in bringing together people from different sectors. This is how breakthrough approaches and ideas are born.”

About AGE-WELL:

AGE-WELL NCE Inc. (http://www.agewell-nce.ca/@AGEWELL_NCE) is a pan-Canadian network of industry, non-profit organizations, government, care providers, end users, and academic partners working to drive innovation and create technologies and services that benefit older adults and caregivers. Its vision is to harness and build upon the potential of emerging and advanced technologies in areas such as artificial intelligence (AI), e-health, information communication technologies (ICTs), and mobile technologies to stimulate technological, social, and policy innovation. AGE-WELL was launched in 2015 through the federally funded Networks of Centres of Excellence program.

About New Brunswick Health Research Foundation:

NBHRF (www.nbhrf.com  / @NBHRF) is an independent organization governed by a board of directors comprised of key stakeholders from the health research community in New Brunswick. Provincial funding is provided by the Regional Development Corporation – Total Development Fund, the Department of Health – Medical Research Fund (MRF) and the Department of Social Development -Wellness Research Fund (WRF) for NBHRF health research programs (HRP). The foundation’s mission is to provide leadership and support building health research capacity, improve the health of New Brunswickers and advance the knowledge economy.

For more information:

Margaret Polanyi, Senior Communications Manager, AGE-WELL: margaret@agewell-nce.ca  416 597-3422, ext. 7710

Alysha Elliott, Communications Officer, NBHRF: communications.nbhrf@nbhrf.com  506 455-0471 Cell: 506 476-5327

 

AW               NBHRF_FINAL

Nouveau Centre national d’innovation pour soutenir le vieillissement en santé

L’APPTV aidera à offrir des technologies nouvelles et émergentes aux personnes âgées et aux aidants naturels

16 mai 2017, Fredericton – Le réseau de Centres d’excellence AGE-WELL (RCE) et la Fondation de la recherche en santé du Nouveau-Brunswick (FRSNB) ont le plaisir d’annoncer le lancement d’un Centre national d’innovation pour faire avancer les politiques, les pratiques et les services dans le domaine en pleine évolution de la technologie et du vieillissement.

Dans le contexte canadien du vieillissement de la population, le nouveau Centre national d’innovation d’AGE-WELL contribuera à faire en sorte que la population du Canada bénéficie de technologies nouvelles et émergentes qui peuvent faciliter l’autonomie et améliorer la qualité de vie des personnes âgées et des aidants naturels. Ce centre est le premier du genre.

Le centre Faire avancer les politiques et les pratiques dans le domaine des technologies et du vieillissement (APPTV) concevra des solutions novatrices afin de résoudre des problèmes précis de politiques, de programmes et de services, et élaborera des pratiques exemplaires destinées à faire adopter rapidement les nouvelles technologies.

L’honorable Lisa Harris, ministre des Aînés et des Soins de longue durée du Nouveau-Brunswick, a officiellement ouvert le Centre aujourd’hui à Fredericton. Les aînés représentent maintenant 19,92 pour cent de la population du Nouveau-Brunswick, ce qui fait de sa population la plus âgée au Canada. La Nouvelle-Écosse suit de près, avec 19,90 pour cent. Les projections laissent présager qu’en une génération, le pourcentage de Néo-Brunswickois de 65 ans ou plus pourrait atteindre 29 ou même 31.

“Le nouveau Centre est une initiative importante qui soutiendra l’élaboration de politiques, de pratiques et de services dans l’ensemble du Canada et qui exploite le pouvoir de la technologie afin de promouvoir un vieillissement en santé”, a déclaré la ministre Harris. “Grâce à sa stratégie sur le vieillissement et à d’autres initiatives d’envergure, comme l’outil d’évaluation des soins de longue durée, les communautés amies des aînés et D’abord chez soi, le Nouveau-Brunswick a pris d’importantes mesures pour relever les défis du vieillissement de sa population.”

“Nous sommes ravis d’être la province d’accueil d’un centre qui deviendra une ressource nationale pour les décideurs, les chercheurs, les cliniciens et les autres intervenants qui travaillent à la mise en œuvre de nouvelles technologies visant à améliorer la santé et le bien-être des personnes âgées au Canada, et de leurs aidants naturels.”

Le Centre aidera les innovateurs et les entrepreneurs à transformer leurs idées en succès commerciaux en faisant la liaison avec les utilisateurs finaux, les décideurs et les fournisseurs de services, et favorisera le transfert et l’adoption précoce des nouvelles technologies. Il permettra aux intervenants d’avoir accès aux derniers résultats de la recherche et à l’information sur les outils et les technologies de la santé en émergence.

“Les maisons intelligentes de même que les technologies d’assistance et numériques étant de plus en plus accessibles, nous voulons maximiser leur incidence sur la vie des personnes et générer des avantages économiques pour les Canadiens. Le Centre – une première pour AGE-WELL – deviendra une plateforme de mobilisation des connaissances et d’innovation en matière de politiques qui facilitera l’accès rapide aux technologies pour les personnes qui en ont besoin”, a affirmé Alex Mihailidis, Ph. D., directeur scientifique d’AGE-WELL, le réseau canadien sur la technologie et le vieillissement.

“La recherche en santé et l’innovation sociale sont essentielles pour trouver des solutions pratiques aux défis auxquels nous sommes confrontés (au Nouveau-Brunswick). Appliquées aux bonnes personnes, au bon endroit et au bon moment, les technologies existantes et nouvelles détiennent la clé pour que les Canadiens âgés vieillissent bien et reçoivent le soutien des programmes et des services adaptés à leurs besoins”, d’ajouter Bruno Battistini, Ph. D., président, chef de la direction et directeur scientifique de la FRSNB, et coparrain du Centre au nom du gouvernement du Nouveau-Brunswick. “Le Centre fera la promotion du partage des connaissances et du transfert efficace des technologies nécessaires d’un bout à l’autre du Canada.”

Au Nouveau-Brunswick, le Centre offrira également de nouvelles occasions de formation aux étudiants des cycles supérieurs et aux boursiers postdoctoraux dans le domaine des technologies et du vieillissement. AGE-WELL et la FRSNB financent conjointement les salaires de quatre personnes exceptionnelles annuellement, encourageant ainsi les futurs innovateurs.

Kevin Harter, chef de la direction du Centre de soins York, a affirmé que ce dernier est un choix naturel pour installer les bureaux du Centre national d’innovation. “Nous sommes une communauté de professionnels qui respectent le désir des personnes âgées de conserver leur dignité et d’être aussi autonomes que possible, a-t-il indiqué. Le Centre élaborera les meilleurs services, politiques et pratiques qui soient en ce qui a trait à la technologie et au vieillissement. Nous sommes ravis de jouer un rôle pour réunir des personnes de différents secteurs d’activité. C’est en procédant ainsi que l’on réalise des percées en matière de démarches et d’idées.”

À propos d’AGE-WELL

AGE-WELL NCE Inc. (http://www.agewell-nce.ca/@AGEWELL_NCE) est un réseau pancanadien financé par le fédéral intégrant partenaires de l’industrie, organisations à but non lucratif, instances gouvernementales, fournisseurs de soins, utilisateurs finaux et partenaires du milieu universitaire dont la collaboration reposant sur des recherches de pointe vise à stimuler l’innovation et à créer des technologies et des services pour les adultes plus âgés et les aidants naturels. Sa vision consiste à tirer profit du potentiel qu’offrent les technologies émergentes et de pointe comme l’intelligence artificielle (IA), la cybersanté, les technologies de l’information et des télécommunications (TIC), et les technologies mobiles afin de stimuler l’innovation sociale et technologique ainsi qu’en matière de politique publique. AGE-WELL a été établie en 2015 dans le cadre du Programme des réseaux de centres d’excellence financé par le gouvernement fédéral.

À propos de la Fondation de la recherche en santé du Nouveau-Brunswick

La FRSNB (www.nbhrf.com / @NBHRF) est une organisation indépendante gouvernée par un conseil d’administration composé d’intervenants du milieu de la recherche en santé du Nouveau-Brunswick. Le financement provincial est fourni par la Société de développement régional – Fonds de développement total, le ministère de la Santé – Fonds de recherche en médecine et le ministère du Développement social – Fonds de recherche sur le mieux-être pour les programmes de recherche en santé de la FRSNB. La mission de la Fondation est de fournir le leadership et d’appuyer la croissance de la capacité de recherche en santé, d’améliorer la santé de la population du Nouveau-Brunswick et de faire progresser l’économie du savoir.

Pour en savoir plus

Margaret Polanyi, directrice principale des communications, AGE-WELL : margaret@agewell-nce.ca, 416-597-3422, poste 7710

Alysha Elliott, agente des communications, FRSNB : communications.nbhrf@nbhrf.com, 506-455-0471, cell. : 506-476-5327