blank space

AGE-WELL announces funding for nine innovative research projects

(Français)

AGE-WELL announces funding for nine innovative research projects

 The AGE-WELL Network of Centres of Excellence (NCE) today announced almost $400,000 in funding for nine research projects in the area of technology and aging.

The projects are led by 11 researchers from 9 Canadian universities and research centres. They are funded through AGE-WELL’s 2nd Catalyst Funding Program, which supports early-stage, scalable projects that align with AGE-WELL’s mission and vision.

AGE-WELL is dedicated to the creation of technologies and services that benefit older adults and caregivers, while also producing economic and social benefits for Canadians.

“We are pleased to be supporting these projects, which are aimed at generating, promoting or accelerating economic and social benefit in the technology and aging field,” says Dr. Alex Mihailidis, Scientific Director of AGE-WELL. “Each of these projects shows strong potential for real-world impact.”

The funded projects include the development of a novel brain fitness app and a wearable technology to monitor chronic obstructive pulmonary disease (COPD). A team of researchers that will use Big Data to identify lifestyle factors most strongly associated with good health in adults. Another researcher will introduce digital storytelling to support Indigenous families dealing with higher rates of dementia.

Here is the full list of funded projects and project leads:

  • Virginie Cobigo, University of Ottawa: Implementing changes in technology development practices that protect users’ security and privacy
  • Martin Ester & Sylvain Moreno, Simon Fraser University: Big Data analysis algorithm for the analysis of lifestyle factors on the aging process
  • Réjean Hébert & Javier Olleros, Université de Montréal: Organizing medication monitoring for the elderly and their caregivers within a business homecare ecosystem
  • Zahra Kazem-Moussavi, University of Manitoba: Brain fitness app for aging with a healthy brain and detecting cognitive declines
  • Myles Leslie, University of Calgary: Developing user-centred digital supports for informal networks that provide care for elders: a co-design approach
  • Janet McElhaney, Health Sciences North Research Institute: Understanding how to appropriately support Indigenous families with dementia through digital storytelling: a community-based approach
  • William Miller, University of British Columbia: Impact of environmental awareness on powered wheelchair driving performance and safety
  • Frank Rudzicz, Toronto Rehabilitation Institute: Assessing cognitive ability using automated assessment of speech
  • Robert Wu, Toronto Rehabilitation Institute: WearCOPD– a wearable application to monitor COPD patients at home: optimizing patient engagement, increasing sensor accuracy, determining the ability to detect early COPD exacerbations

To learn about these projects, visit: AGE-WELL 2017 Catalyst Funding Program.

The Catalyst program represents the first stage in AGE-WELL’s innovation funding stream. The value of this award is up to $50,000 over 12 months.  Read more about the Catalyst Funding Program at: http://agewell-nce.ca/research/catalyst-funding-program

Launched in 2015 through the federally funded Networks of Centres of Excellence program, AGE-WELL strives to create real-world solutions that will make a meaningful impact on the lives of Canadian seniors and caregivers.

 

AGE-WELL annonce une subvention pour neuf projets de recherche novateurs

 Le réseau de Centres d’excellence AGE-WELL (RCE) a annoncé qu’il accordait une subvention de presque 400 000 $ pour neuf projets de recherche dans le domaine de la technologie et du vieillissement.

Les projets sont menés par 11 chercheurs de neuf universités et centres de recherche canadiens. Ils sont financés par le deuxième programme Catalyst d’AGE-WELL, qui soutient des projets évolutifs à l’étape préliminaire correspondant à la mission et à la vision de l’organisme.

AGE-WELL déploie beaucoup d’efforts pour mettre au point des technologies et des services qui avantagent les personnes âgées et les aidants naturels, tout en produisant des avantages sociaux et économiques pour les Canadiens.

“Nous sommes heureux de soutenir ces projets qui visent à générer, promouvoir ou accélérer des avancées économiques et sociales dans les domaines de la technologie et du vieillissement”, affirme Alex Mihailidis, le directeur scientifique d’AGE-WELL. “Chacun de ces projets a d’excellentes chances d’avoir de réelles répercussions positives.”

Les projets financés comprennent la mise au point d’une application de conditionnement du cerveau et d’une technologie portable visant à surveiller les maladies pulmonaires obstructives chroniques (MPOC). Une équipe de chercheurs utiliseront des mégadonnées pour cerner les facteurs liés au mode de vie qui sont le plus fortement associés à la bonne santé des adultes. Une autre recherche visera à présenter des histoires sur plateforme numérique afin d’aider les familles autochtones qui sont touchées par des taux de démence plus élevés que le reste de la population canadienne.

Voici la liste complète des projets financés et des responsables :

  • Virginie Cobigo, Université d’Ottawa : Mise en œuvre de changements dans les pratiques en matière de développement technologique qui protègent la sécurité et la vie privée des utilisateurs.
  • Martin Ester et Sylvain Moreno, Université Simon Fraser : Algorithme d’analyse de mégadonnées pour l’analyse des facteurs liés au mode de vie sur le processus de vieillissement.
  • DrRéjean Hébert et Javier Olleros, Université de Montréal : Organisation de la surveillance de la médication pour les personnes âgées et leurs aidants au sein d’un écosystème de soins à domicile commercial.
  • Zahra Kazem‑Moussavi, Université du Manitoba : Application de conditionnement du cerveau pour vieillir avec un cerveau en santé et détecter les déclins cognitifs.
  • Myles Leslie, Université de Calgary : Mise au point de supports numériques axés sur les utilisateurs pour les réseaux informels qui offrent des soins aux personnes âgées – une approche conceptuelle conjointe.
  • DreJanet McElhaney, Institut de recherches d’Horizon Santé-Nord : Comprendre la façon d’aider adéquatement les familles autochtones dont un membre est atteint de démence au moyen d’histoires sur plateforme numérique – une approche axée sur la collectivité.
  • William Miller, Université de la Colombie-Britannique : Incidence d’une sensibilisation environnementale sur la performance et la sécurité des fauteuils roulants motorisés.
  • Frank Rudzicz, Toronto Rehabilitation Institute : Évaluation de l’habileté cognitive au moyen d’une évaluation automatisée de la parole.
  • DrRobert Wu, Toronto Rehabilitation Institute : WearCOPD – Une application portable pour surveiller dans leur foyer des patients atteints d’une MPOC : optimiser la mobilisation des patients, augmenter la précision des capteurs, déterminer la capacité de détecter les exacerbations précoces d’une MPOC.

Pour en apprendre davantage sur ces projets, consultez : Programme de financement Catalyst 2017 d’AGE-WELL.

Le programme Catalyst représente la première étape du flux de financement de l’innovation d’AGE-WELL. Le montant de financement cette bourse peut atteindre 50 000 $ sur 12 mois. Apprenez-en davantage sur le programme Catalyst ici : http://agewell-nce.ca/research/catalyst-funding-program

Fondée en 2015 dans le cadre des réseaux de centres d’excellence financés par le gouvernement fédéral, AGE-WELL s’efforce de trouver des solutions réalistes qui auront une incidence significative sur la vie des Canadiens âgés et des aidants naturels.