blank space

New national innovation hub focuses on sensors and analytics that help seniors age in place

(Français)

New national innovation hub focuses on sensors and analytics that help seniors age in place

OTTAWA, Nov. 27, 2017 – The AGE-WELL Network of Centres of Excellence (NCE), Bruyère Research Institute and Carleton University are pleased to announce the launch of the newest national innovation hub, which advances the development of sophisticated sensor systems that address mobility and memory challenges among older people.

The Sensors and Analytics for Monitoring Mobility and Memory (SAM3) hub will focus on smart technologies that monitor seniors’ health and wellbeing―to keep them as healthy, safe and independent as possible. It will bring together health professionals, researchers, industry, non-profits and older people and caregivers who will benefit from such systems in their everyday lives.

The hub was officially opened today in Ottawa at Bruyère Continuing Care’s Élisabeth Bruyère Hospital site, where an apartment laboratory resembling a typical home setting has been set up to test embedded smart sensor technologies. Some sensors will be able to monitor cognitive impairment, while others will screen for declining balance or strength, to predict and decrease the risk of falls.

“Mobility and memory problems are among the most common challenges experienced by older adults. This unique initiative will help us to come up with new solutions that support independence and aging in place, while reducing caregiver burden,” said Dr. Alex Mihailidis, scientific director of AGE-WELL, Canada’s Technology and Aging Network.

There is tremendous expertise in the Ottawa area in the rapidly evolving field of sensors and data analytics, Dr. Mihailidis noted. “This hub will advance the development of intelligent home-based sensor systems for healthy aging, while creating social and economic benefits for Canadians.”

Dr. Frank Knoefel (left) and Dr. Bruce Wallace with a pressure-sensitive mat designed to monitor an older adult’s health while they sleep. It’s one of the smart technologies being developed at a new AGE-WELL National Innovation Hub at Bruyère Research Institute and Carleton University in Ottawa, Ontario.

Dr. Frank Knoefel (left) and Dr. Bruce Wallace with a pressure-sensitive mat designed to monitor an older adult’s health while they sleep. It’s one of the smart technologies being developed at a new AGE-WELL National Innovation Hub at Bruyère Research Institute and Carleton University in Ottawa, Ontario.

Dr. Frank Knoefel, a physician in the Bruyère Memory Program at Bruyère Continuing Care and senior investigator at the Bruyère Research Institute, said “aging is such a big, complex issue and we need older Canadians and their caregivers, physicians, engineers, high-tech companies and others to work together on it.”

He is excited about the potential of “smart” sensors to identify changes in how people move and think as they get older, to learn patterns and intervene, if needed. “Through developing these kinds of new technologies, I will be more confident when I discharge older people to live at home that they are going to be safe and have the best quality of life possible.”

The hub will advance research that is already underway on pressure-sensitive mats that fit under a mattress and are designed to alert seniors, caregivers and medical professionals to deviations in a person’s vital signs, activity and mobility. Dr. Knoefel and the team are developing a mat equipped with sensors that tracks how much someone moves in their sleep. The idea is to prompt action to help avoid pressure sores, a significant concern for people who cannot easily change positions in bed. Another mat, placed at the edge of the bed, could show that a person is unstable when rising in the morning, indicating a decline in mobility.

There will also be research on advanced systems that monitor and predict what is happening with people’s cognitive abilities, based on their daily activities, their sleep quality and their ability to use everyday objects such as a television remote control.

“The data coming from these non-invasive sensors can be instantly analyzed to detect and report any signs of problems among older adults before they become serious,” explained Dr. Rafik Goubran, a professor of engineering and vice-president, Research and International, at Carleton University, where SAM3 research will be carried out in the new Institute for Advanced Research and Innovation in Smart Environments (ARISE), among other labs and facilities. “Solutions that are quite simple from an engineering perspective can have a huge impact on people’s wellbeing,” said Dr. Goubran, who co-leads the “smart mat” research with Dr. Knoefel.

The SAM3 hub will offer training opportunities for graduate students and postdoctoral fellows, jointly financed by AGE-WELL, Bruyère and Carleton, in various clinical fields and specialties.

It represents real opportunities for Canadian companies with sensor products that can be incorporated into sophisticated and complex systems to support quality of life, added Dr. Heidi Sveistrup, interim CEO and chief scientific officer at Bruyère Research Institute. “We are delighted to be working with diverse stakeholders in this initiative. Helping older people in the community live better and maintain their dignity is a priority for Bruyère.”

This is the second AGE-WELL National Innovation Hub. The other hub, in Fredericton, New Brunswick, focuses on advancing policies and practices in technology and aging.

About AGE-WELL:

AGE-WELL NCE Inc. (http://www.agewell-nce.ca/) is a pan-Canadian network of industry, non-profit organizations, government, care providers, end users, and academic partners working to drive innovation and create technologies and services that benefit older adults and caregivers. Its vision is to harness and build upon the potential of emerging and advanced technologies in areas such as artificial intelligence (AI), e-health, information communication technologies (ICTs), and mobile technologies to stimulate technological, social, and policy innovation. AGE-WELL is funded through the federal Networks of Centres of Excellence program.

About Bruyère Continuing Care:

As one of the largest academic health care centres of its kind in Canada, Bruyère (www.bruyere.org) plays a key role in addressing the health care needs of the vulnerable and medically complex in the Champlain region, offering complex continuing care, rehabilitation, palliative care, long-term care and affordable housing for older adults. We facilitate the transition between acute care settings and the community. We strive for excellence and innovation through patient-centred teaching, education and health services research. Our Bruyère Foundation works tirelessly to raise funds that help change the lives of our region’s aging population.

About Carleton University:

Located in the nation’s capital, Carleton University (https://carleton.ca) is a dynamic research and teaching institution with a tradition of leading change. Its internationally recognized faculty, staff and researchers provide 30,000 full- and part-time students from every province and more than 100 countries around the world with academic opportunities in more than 65 programs of study. Carleton’s creative, interdisciplinary and international approach to research has led to many significant discoveries and creative works. As an innovative institution, Carleton is uniquely committed to developing solutions to real-world problems by pushing the boundaries of knowledge and understanding daily.

For further information:

Margaret Polanyi, Senior Communications Manager, AGE-WELL: margaret@agewell-nce.ca, 416 597-3422, ext. 7710

Amy Porteous, VP, Public Affairs, Planning and Family Medicine, Bruyère Continuing Care, aporteous@bruyere.org, 613 562-6262 ext. 4040

Steve Reid, Media Relations, Carleton University, Steven.Reid3@carleton.ca, 613 520-2600, ext. 8718 or 613 799-7545 (cell)

 

Un nouveau centre national d’innovation mise sur des capteurs et des analyses qui aident les aînés à vivre à la maison

OTTAWA, le 27 novembre 2017 – Le Réseau de centres d’excellence (RCE) AGE-WELL, l’Institut de recherche Bruyère et l’Université Carleton ont le plaisir d’annoncer le lancement du nouveau Centre national d’innovation qui favorise l’avancement technologique de systèmes de capteurs sophistiqués comme solution aux problèmes de mobilité et de mémoire des personnes âgées.

Le Centre SAM3 (Sensors and Analytics for Monitoring Mobility and Memory ou « Capteurs et analytique de suivi mobilité-mémoire ») est axé sur les technologies intelligentes capables d’assurer la surveillance de la santé et du bien-être des aînés afin de les garder en santé, en sécurité et aussi autonomes que possible. Il regroupera des professionnels de la santé, des chercheurs, des secteurs industriels, des organismes à but non lucratif, des personnes âgées et des aidants naturels qui profiteront de ces systèmes au quotidien.

Le Centre ouvre officiellement ses portes aujourd’hui à l’Hôpital Élisabeth-Bruyère de Soins continus Bruyère, à Ottawa, où un laboratoire-appartement ressemblant à une maison typique a été aménagé afin de tester des technologies de capteurs intelligents intégrés. Certains capteurs auront la capacité de surveiller la déficience cognitive, tandis que d’autres cibleront l’équilibre et la force de la personne âge afin de prédire et de réduire le risque de chute.

« Les troubles de la mémoire et de la mobilité figurent parmi les problèmes les plus courants que vivent les personnes âgées. Ce projet unique nous aidera à trouver de nouvelles solutions qui appuient l’autonomie et le vieillissement à la maison tout en réduisant le fardeau des aidants naturels », affirme Alex Mihailidis, directeur scientifique d’AGE-WELL, le Réseau canadien sur la technologie et le vieillissement.

Comme le souligne M. Mihailidis, la région d’Ottawa possède une expertise formidable dans le domaine en rapide évolution des capteurs et de l’analyse de données. « Ce centre favorisera le développement de systèmes de capteurs intelligents à domicile pour permettre aux gens de vieillir en santé tout en créant des avantages sociaux et économiques pour les Canadiens. »

Frank Knoefel, médecin au Programme de la mémoire de Soins continus Bruyère et chercheur principal à l’Institut de recherche Bruyère mentionne que : « le vieillissement est un enjeu vaste et complexe, et nous devons mobiliser les aînés canadiens et leurs aidants naturels, les médecins, les ingénieurs, les entreprises de haute technologie et autres intervenants pour collaborer à ce projet ».

Le Dr Frank Knoefel (à gauche) et M. Bruce Wallace présentent un matelas sensible à la pression conçu pour effectuer le suivi de santé d’une personne âgée pendant qu’elle dort. Il s’agit de l’une des technologies intelligentes dont la mise au point est effectuée dans un nouveau Centre national d’innovation d’AGE-WELL à l’Institut de recherche Bruyère et à l’Université Carleton, à Ottawa, en Ontario.

Le Dr Frank Knoefel (à gauche) et M. Bruce Wallace présentent un matelas sensible à la pression conçu pour effectuer le suivi de santé d’une personne âgée pendant qu’elle dort. Il s’agit de l’une des technologies intelligentes dont la mise au point est effectuée dans un nouveau Centre national d’innovation d’AGE-WELL à l’Institut de recherche Bruyère et à l’Université Carleton, à Ottawa, en Ontario.

Le Dr Knoefel est enthousiaste devant le potentiel des capteurs intelligents comme moyen d’étudier le mouvement et la pensée des gens à mesure qu’ils vieillissent, d’apprendre les schémas et d’intervenir, si nécessaire. « Grâce à ces nouvelles technologies, j’ai la paix d’esprit de savoir que lorsque je donnerai le congé d’hôpital à une personne âgée, elle sera en sécurité chez elle et aura la meilleure qualité de vie possible. »

Le Centre permettra l’avancement de recherches déjà en cours sur les tapis sensibles à la pression qui s’insèrent sous un matelas et qui sont conçus pour alerter les aînés, les aidants naturels et les professionnels de la santé de tout écart dans les signes vitaux, l’activité et la mobilité d’une personne. Le Dr Knoefel et son équipe travaillent à mettre au point un matelas équipé de capteurs qui suit les mouvements effectués par une personne dans son sommeil. L’objectif est de déclencher une action qui permettra d’éviter les escarres de décubitus, une préoccupation importante pour les personnes qui sont incapables de changer de position dans un lit. Un autre tapis, placé sur le bord du lit, pourrait indiquer si une personne est instable à son lever le matin, révélant ainsi un déclin de la mobilité.

De plus, des recherches porteront sur des systèmes avancés pour surveiller et prédire l’état des capacités cognitives d’une personne selon ses activités quotidiennes, sa qualité de sommeil et sa capacité à utiliser des objets de la vie courante, comme la télécommande du téléviseur.

« Les données provenant de ces capteurs non invasifs peuvent être analysées instantanément afin de déceler et de signaler tout problème chez une personne âgée avant que la situation ne s’aggrave », explique Rafik Goubran, professeur en ingénierie et vice-président aux recherches et aux relations internationales de l’Université Carleton, où les recherches du SAM3 seront menées, notamment au nouvel Institute for Advanced Research and Innovation in Smart Environments (institut de recherche avancée et d’innovation en environnements intelligents), ainsi que dans d’autres laboratoires et installations. « Des solutions relativement simples du point de vue de l’ingénierie peuvent avoir des répercussions majeures sur le bien-être des gens », affirme M. Goubran, qui codirige la recherche sur le « tapis intelligent » avec le Dr Knoefel.

Le Centre SAM3 offrira des occasions de formation pour les étudiants des cycles supérieurs et les boursiers postdoctoraux, financées conjointement par AGE-WELL, Bruyère et Carleton, dans divers domaines et spécialités cliniques.

Ce centre est le deuxième centre national d’innovation d’AGE-WELL à voir le jour. L’autre, situé à Fredericton au Nouveau-Brunswick, est dédié à l’avancement des politiques et des pratiques dans le domaine de la technologie et du vieillissement.

Au sujet d’AGE-WELL :

Le RCE AGE-WELL est un réseau pancanadien intégrant partenaires de l’industrie, organismes à but non lucratif, instances gouvernementales, fournisseurs de soins, utilisateurs finaux et partenaires du milieu universitaire dont la collaboration reposant sur des recherches de pointe vise à stimuler l’innovation et à créer des technologies et des services pour les adultes âgés et les aidants naturels. Sa vision consiste à tirer profit du potentiel qu’offrent les technologies émergentes et de pointe comme l’intelligence artificielle, la cybersanté, les technologies de l’information et des télécommunications, et les technologies mobiles afin de stimuler l’innovation sociale et technologique ainsi qu’en matière de politique publique. AGE-WELL est financé dans le cadre du Programme des réseaux de centres d’excellence du gouvernement fédéral. Pour en savoir plus sur AGE-WELL : http://agewell-nce.ca/

Au sujet de Soins continus Bruyère :

Étant l’un des plus importants centres de santé universitaires du genre au Canada, Bruyère joue un rôle de premier plan dans la prise en charge des soins de santé aux personnes vulnérables et celles atteintes de problèmes médicaux complexes dans la région de Champlain. L’organisme se spécialise dans les soins continus complexes, la réadaptation, les soins palliatifs, et les soins de longue durée, en plus d’offrir des logements à prix abordable aux aînés. Nous facilitons la transition entre le milieu de soins actifs et le retour dans la collectivité. Nous visons l’excellence et l’innovation par l’enseignement axé sur le patient, la formation et la recherche en santé. La Fondation Bruyère travaille sans relâche à amasser des fonds pour changer la vie des personnes vieillissante de notre région. Pour en savoir plus sur Bruyère : www.bruyere.org.

 Au sujet de l’Université Carleton

Située dans la capitale nationale, l’Université Carleton est un dynamique établissement d’enseignement et de recherche et un chef de file en matière de changement. Son corps professoral et ses chercheurs, de renommée mondiale, de même que son personnel offrent à quelque 30 000 étudiants à temps plein et à temps partiel venus de toutes les provinces et de plus de 100 pays des possibilités d’apprentissage dans plus de 65 programmes d’études. L’approche créative, interdisciplinaire et internationale de recherche mise de l’avant par l’Université Carleton a mené à de grandes découvertes et à des travaux novateurs en science et technologie, en administration, en gouvernance, en politique publique et dans les arts. Hautement innovatrice, l’Université Carleton se consacre plus particulièrement à trouver des solutions à des problèmes réels en repoussant chaque jour les frontières du savoir et de la connaissance. Pour en savoir plus sur Carleton : www.carleton.ca.

 

Pour plus d’information :

Margaret Polanyi, gestionnaire principale des communications

AGE-WELL

Tél. : 416 597-3422, poste 7710

Courriel : margaret@agewell-nce.ca

 

Amy Porteous, vice-présidente, Affaires publiques, Planification et Médecine familiale

Soins continus Bruyère

Tél. : 613 562-6262, poste 4040

Courriel : aporteous@bruyere.org

 

Steve Reid, relations avec les médias

Université Carleton

Tél. : 613 520-2600, poste 8718

Cell. : 613 799-7545

Courriel : Steven.Reid3@carleton.ca