blank space

Simplifying Internet health information

(Français)

An alarming 88 per cent of Canadian seniors are considered to have low health literacy and struggle to understand and trust online health information. A new tool now being developed with AGE-WELL support will simplify digital health information by instantly transforming online text to a person’s reading level.

“This tool has the potential to impact millions of older Canadians, revolutionize how they interact with information online and improve decision-making shared between patients, caregivers and health-care providers,” says project lead Dr. Cosmin Munteanu, an assistant professor at the Institute for Communication, Culture, Information and Technology at the University of Toronto Mississauga.

senior_computer_mouse_sstock_317415725_cmyk300The browser extension (a plug-in that extends the functionality of a web browser) is a joint effort of the Technologies for Aging Gracefully lab (TAGlab) at the University of Toronto, where Dr. Munteanu also serves as co-director, and commercial partner Heuristext Inc., a technology startup company.

To make online health information more understandable, the tool will use artificial intelligence and natural-language processing.

The initial prototype uses a single accessible reading level, but additional elements will be added so that the user can control the reading level.

A study with a group of older adults will help to answer questions including how much of a website to translate, how to display the material, the role of and trust in “behind-the-scenes” artificial intelligence algorithms and other aspects of usability.

The benefits of the tool for older people are clear, says Dr. Munteanu, adding that it will also reduce requests made of health-care providers to translate online information.

Simplifier l’information sur la santé sur Internet 

Une proportion alarmante de 88 pour cent des aînés canadiens sont réputés mal renseignés en matière de santé et ont du mal à comprendre les renseignements sur la santé qu’ils trouvent en ligne et à y faire confiance. Un nouvel outil en cours de développement avec le soutien d’AGE-WELL simplifiera les renseignements numériques sur la santé en adaptant instantanément le texte en ligne au niveau de lecture d’une personne.

“Cet outil pourrait toucher des millions d’aînés canadiens, révolutionner leur façon d’interagir avec l’information en ligne et améliorer le processus décisionnel entre les patients, les aidants naturels et les prestataires de soins de santé”, mentionne Cosmin Munteanu, responsable du projet et professeur adjoint à l’Institut des communications, de la culture, de l’information et de la technologie à l’Université de Toronto, à Mississauga.senior_computer_mouse_sstock_317415725_cmyk300

L’extension du fureteur (un module d’extension qui accroît la fonctionnalité d’un fureteur Web) est un effort conjoint du laboratoire Technologies for Aging Gracefully (TAGlab) à l’Université de Toronto, où M. Munteanu agit également à titre de codirecteur et de partenaire commercial de Heuristext Inc., une entreprise de technologie en démarrage.

Pour que l’information sur la santé soit plus facile à comprendre, l’outil utilisera l’intelligence artificielle et le traitement du langage naturel.

Le premier prototype repose sur un seul niveau de lecture accessible, mais d’autres éléments seront ajoutés pour que l’utilisateur puisse contrôler le niveau de lecture.

Une étude auprès d’un groupe d’aînés aidera à répondre à des questions, notamment la quantité de texte qu’un site Web peut traduire, comment afficher le matériel, le rôle des algorithmes d’intelligence artificielle en arrière-plan et la confiance accordée à ces derniers et d’autres aspects relatifs à la convivialité.

Les avantages de l’outil pour les personnes âgées sont évidents, déclare M. Munteanu, qui ajoute que l’outil réduira également le nombre de demandes envoyées aux prestataires de soins de santé pour traduire de l’information en ligne.