Coronavirus_CDC image

AGE-WELL editorials focus on need for technological innovation, research networks during and after COVID-19

(Français)

Dr. Andrew Sixsmith and Dr. Alex Mihailidis

Dr. Andrew Sixsmith and Dr. Alex Mihailidis

The COVID-19 pandemic has highlighted the need to keep older adults living independently for longer―but we need technological innovation to get there, says an editorial by AGE-WELL’s scientific directors.

Written by Drs. Alex Mihailidis and Andrew Sixsmith, the editorial is called “Canada, We Need to Talk About COVID-19, Pandemics, Technology And The Way Forward.” It was published by YouAreUNLTD.

“We must be smart in creating and adopting technology,” says the editorial. “The people who are to use it must be part of the development from beginning to end to ensure it makes sense for them…Access to AgeTech must be equitable.”

Read the editorial here.

“The Network Approach to Wicked Problems”

Mimi Lowi-Young

Mimi Lowi-Young

In another editorial, published by the Canadian Science Policy Centre, Mimi Lowi-Young, Chair of the AGE-WELL Board of Directors, focuses on the value of research networks in tackling wicked problems.

“The pandemic is the very definition of a wicked problem—an issue that is multifaceted, pervasive, persistent and with no easy solution. Wicked problems demand a sophisticated response,” says Lowi-Young, citing her experience with the AGE-WELL network and her high hopes for Canada’s CanCOVID network.

“What AGE-WELL has demonstrated and what I believe will be reinforced by CanCOVID is that networks work.”

Read the full article here.

 

 

Les éditoriaux d’AGE-WELL soulignent le besoin en matière d’innovation technologique et de réseaux de recherche pendant et après la COVID-19

Andrew Sixsmith et Alex Mihailidis

Andrew Sixsmith et Alex Mihailidis

La pandémie de COVID-19 a mis en évidence la nécessité d’assurer à long terme l’autonomie des personnes âgées, mais nous avons besoin d’innovation technologique pour y parvenir, selon un éditorial des directeurs scientifiques d’AGE-WELL.

Écrit par Alex Mihailidis et Andrew Sixsmith, l’éditorial s’intitule « Canada, We Need to Talk About COVID-19, Pandemics, Technology And The Way Forward » (en anglais). Il a été publié sur le site de YouAreUNLTD.

« Nous devons créer et adopter des technologies de manière intelligente », affirment les rédacteurs. « Leurs utilisateurs doivent faire partie du processus de développement du début à la fin pour nous assurer que ces technologies prennent tout leur sens… L’accès à la technologie du vieillissement doit être équitable. »

Lisez l’éditorial ici.

Mimi Lowi-Young

Mimi Lowi-Young

« L’approche réseau aux problèmes épineux »

Dans un autre éditorial en anglais, intitulé « The Network Approach to Wicked Problems » et publié par le Centre sur les politiques scientifiques canadiennes, Mimi Lowi-Young, présidente du conseil d’administration d’AGE-WELL, met l’accent sur la valeur des réseaux de recherche pour s’attaquer aux problèmes épineux.

« La pandémie est la définition même d’un problème épineux, soit un problème multidimensionnel, omniprésent, persistant et sans solution facile. Les problèmes épineux exigent une réponse complexe », affirme Mme Lowi-Young, citant son expérience au sein du réseau AGE-WELL et ses grands espoirs à l’égard du réseau CanCOVID du Canada.

« Ce qu’AGE-WELL a démontré et ce que je crois que CanCOVID renforcera, c’est que les réseaux fonctionnent. »

Lisez l’article complet ici.