shannon_freeman_featured

Dr. Shannon Freeman receives first-ever Scholar award from Michael Smith Foundation for Health Research and AGE-WELL

(Français)

Dr. Shannon Freeman

Dr. Shannon Freeman

Dr. Shannon Freeman is laser-focused on her goal of making a difference in the lives of older adults.

Just a week after completing her PhD in 2014, Dr. Freeman began a postdoctoral fellowship at the University of Northern British Columbia (UNBC) in Prince George, BC. She was soon immersed in research aimed at improving the health and wellbeing of older adults, especially in rural and northern communities.

The following year, Dr. Freeman, who is a social gerontologist, was appointed the first non-nurse faculty member in UNBC’s School of Nursing.

Now her research is set to take another leap forward. This week came news that Dr. Freeman has been awarded a Michael Smith Foundation for Health Research (MSFHR) – AGE-WELL Network of Centres of Excellence (NCE) 2020 Scholar Award.

The five-year award, which is co-funded by MSFHR and AGE-WELL, will support Dr. Freeman’s research that examines how to harness technology to support older adults in rural and northern communities through the Centre for Technology Adoption for Aging in the North (CTAAN). Dr. Freeman is Academic Director of CTAAN, a joint initiative of AGE-WELL, UNBC and BC’s Northern Health Authority. CTAAN is being created to support older adults in rural and northern communities—and beyond—through technology innovation.

“The proliferation of technology offers an unprecedented opportunity to enhance the health and wellbeing of older adults,” says Dr. Freeman. From health-monitoring devices to smart-home systems and platforms that connect older adults with friends and family, technology can support aging in place and ease pressures on the health-care system, she notes.

“But it can be difficult to access and often not adapted for use in the rural and northern context. Rural and northern areas in BC cover large areas and support more and more older adults, who may face unique challenges due to the geography, population and resource availability.” More than 35 per cent of the First Nations population in BC lives in communities located in northern BC.

Through a range of technology-focused projects advanced through CTAAN, the new award will enable Dr. Freeman to do research that supports the adaptation, piloting and implementation of existing technologies “to support older persons to age gracefully.”

Says Dr. Freeman: “I am so grateful to receive this award, which will allow me to accelerate my research activities. With this support, I can do even more to achieve my desire to make a difference in people’s lives by addressing issues affecting older adults and improving accessibility to health-care services.”

The MSFHR Scholar Program supports early-career health researchers to build leading-edge health research programs, train the next generation of scientists, create knowledge to inform policy, and further research.

Dr. Freeman earned a PhD in Health Studies and Gerontology at the University of Waterloo.

She recently collaborated on an AGE-WELL-supported digital storytelling project with Jenny Martin of the Nak’azdli Whut’en. The project was created to strengthen intergenerational linkages between Elders and youth and to preserve cultural wisdom held by the Elders of the Nak’azdli Whut’en and several other nearby communities in north-central BC.

Click here to find out more about Dr. Freeman’s MSFHR-AGE-WELL NCE Scholar Award project, “Leveraging technology to support older persons in rural and northern communities through the Centre for Technology Adoption for Aging in the North – CTAAN.”

Shannon Freeman reçoit la toute première bourse de chercheur de la Fondation Michael Smith pour la recherche en santé et d’AGE-WELL

Shannon Freeman

Shannon Freeman

Shannon Freeman se concentre sur l’objectif qu’elle s’est fixé, qui consiste à faire une différence dans la vie des personnes âgées.

À peine une semaine après avoir terminé son doctorat en 2014, Mme Freeman a accepté une bourse postdoctorale à l’Université du Nord de la Colombie-Britannique (UNBC), à Prince-George, en Colombie-Britannique. Elle s’est rapidement consacrée à la recherche visant à améliorer la santé et le bien-être des personnes âgées, en particulier dans les collectivités rurales et nordiques.

L’année suivante, Mme Freeman, qui est gérontologue sociale, a été nommée première membre non infirmière du corps enseignant de l’École des sciences infirmières de l’UNBC.

Ses travaux sont maintenant sur le point de franchir un nouveau jalon. Cette semaine, nous avons appris que Mme Freeman a reçu la bourse de chercheur de 2020 de la Fondation Michael Smith pour la recherche en santé et du réseau de Centres d’excellence AGE-WELL (RCE).

Cette bourse accordée pour cinq ans, qui est cofinancée par la Fondation Michael Smith pour la recherche en santé et l’AGE-WELL, appuiera la recherche de Mme Freeman qui étudie la façon d’exploiter la technologie pour soutenir les personnes âgées dans les collectivités rurales et nordiques par l’entremise du Centre for Technology Adoption for Aging in the North (CTAAN). Mme Freeman est directrice universitaire du CTAAN, une initiative conjointe d’AGE-WELL, de l’UNBC et de l’Autorité sanitaire du Nord de la Colombie-Britannique. Le CTAAN a été créé pour soutenir les personnes âgées dans les collectivités rurales et nordiques, et au-delà, par l’innovation technologique.

« La prolifération de la technologie offre une occasion sans précédent d’améliorer la santé et le bien-être des personnes âgées, affirme Mme Freeman. Des dispositifs de surveillance de la santé aux systèmes et plateformes de maison intelligente qui mettent les personnes âgées en contact avec leurs amis et leur famille, cette technologie peut aider les personnes âgées à domicile et atténuer les pressions sur le système de soins santé », souligne-t-elle.

« Mais il peut être difficile d’y avoir accès et souvent elle n’est pas adaptée à l’utilisation dans le contexte rural et nordique. Les régions rurales et nordiques de la Colombie-Britannique couvrent de vastes territoires et comptent de plus en plus de personnes âgées, qui peuvent faire face à des défis uniques en raison de la géographie, de la population et de la disponibilité des ressources. » Plus de 35 % de la population des Premières Nations de la Colombie-Britannique vit dans des collectivités situées dans le nord de la province.

Dans le cadre d’un éventail de projets axés sur la technologie mis en œuvre par l’entremise du CTAAN, la bourse permettra à Mme Freeman d’effectuer des recherches qui appuient l’adaptation, la mise à l’essai et la mise en œuvre de technologies existantes « pour aider les personnes âgées à vieillir avec grâce ».

Mme Freeman souligne : « Je suis très reconnaissante de recevoir cette bourse, qui me permettra d’accélérer mes activités de recherche. Grâce à ce soutien, je peux faire encore plus pour réaliser mon désir de changer les choses dans la vie des personnes en m’attaquant aux problèmes qui touchent les personnes âgées et en améliorant l’accessibilité aux services de soins de santé. »

Le Programme de bourses de chercheur de la Fondation Michael Smith pour la recherche en santé appuie les chercheurs en santé en début de carrière afin qu’ils élaborent des programmes de recherche en santé de pointe, forment la prochaine génération de scientifiques, créent des connaissances utiles pour éclairer les politiques et approfondissent les travaux de recherche.

Mme Freeman est titulaire d’un doctorat en études sur la santé et en gérontologie à l’Université de Waterloo.

Elle a récemment collaboré à un projet de narration numérique appuyé par AGE-WELL avec Jenny Martin, du peuple Nak’azdli Whut’en. Le projet a été créé afin de renforcer les liens intergénérationnels entre les anciens et les jeunes et de préserver la sagesse culturelle détenue par les anciens du peuple Nak’azdli Whut’en et plusieurs autres collectivités voisines dans le Centre-Nord de la Colombie-Britannique.

Pour en savoir plus sur le projet de Shannon Freeman dans le cadre de la bourse de chercheur de la Fondation Michael Smith pour la recherche en santé et d’AGE-WELL intitulé « Leveraging technology to support older persons in rural and northern communities through the Centre for Technology Adoption for Aging in the North – CTAAN » (uniquement en anglais), cliquez ici.