blank space

AGE-WELL’s 4th annual conference showcased innovation in action

(Français)

For Laura Ault, who is part of an Ottawa research team working on smart-home systems to help seniors and caregivers, attending AGE-WELL’s annual conference was “more than an incredible opportunity.”

Laura Ault demonstrates a system that uses sensors to detect night-time wandering in people with dementia and encourages them to return to sleep.

Ault was among over 400 researchers, trainees, older adults, caregivers and representatives from industry, government and non-profit organizations who took part in AGE-WELL 2018, breaking previous attendance records.

The national conference, held on October 16-18 in Vancouver, showcased a multi-disciplinary program of research and innovation from across AGE-WELL, Canada’s Technology and Aging Network. The theme was Innovation in Action.

“The scientific talks were super fascinating, and I made a lot of connections. It was really interesting to see where the health and technology field is going—it’s growing fast,” says Ault, a Research Assistant at Bruyère Research Institute and an AGE-WELL trainee.

On opening night, Ault had a chance to demonstrate a system that uses sensors to detect night-time wandering in people with dementia and encourages them to return to sleep. “People seemed really interested in the work. I actually lost my voice after two hours of talking!”

Wearable therapies, apps to connect seniors, virtual reality systems to support healthy aging—those were just some of the other products on display. AGE-WELL teams are developing over 70 technologies, services and policies/practices to enhance the lives of older adults and caregivers.

Along with demos and scientific talks, AGE-WELL 2018 featured fast-paced science slams and workshops, all designed to maximize networking, knowledge exchange and collaboration among AGE-WELL stakeholders.

Researchers reported progress in a wide range of projects, including testing of technologies that enhance cognitive health, studies to better understand falls in older adults, and a recent survey of caregiver goals and priorities. For details, see the 2018 Conference Abstract Booklet.

Finalists compete in live pitch event 

Impact challenge winner Rachel Thompson of Marlena Books (front, centre) with runner-up Chao Bian of Nightingale.ai (front, right) and Shaun Fickling (front, left) of ARCtag, People’s Choice Award recipient, with judges.

Impact challenge winner Rachel Thompson of Marlena Books (front, centre) with runner-up Chao Bian of Nightingale.ai (front, right) and Shaun Fickling (front, left) of ARCtag, People’s Choice Award recipient, with judges.

Eight finalists took the stage in the grand finale of the AGE-WELL National Impact Challenge, competing for over $100,000 in cash and in-kind services. Marlena Books won first prize for a digital reading platform designed for people with later-stage dementia. Runner-up was Nightingale.ai: the Smart Clinical Assessment Assistant for an “intelligent” and portable device for conducting assessments of older adults’ physical function and cognition. The People’s Choice Award went to ARCtag, an automated, rapid-communication tool to enhance safety during guided hikes and outdoor recreation tours for seniors. Read more.

Best Demo Award went to MouvMat, an interactive digital gaming surface designed to improve the physical and cognitive health of older adults. Shown here are team members Arezoo Talebzadeh (left) and Dr. Charlene Chu.

Best Demo Award went to MouvMat, an interactive digital gaming surface designed to improve the physical and cognitive health of older adults. Shown here are team members Arezoo Talebzadeh (left) and Dr. Charlene Chu.

AGE-WELL 2018 included several announcements, including the appointment of Rakuten Kobo President and CEO Michael Tamblyn as AGE-WELL’s Chief Entrepreneur. In his voluntary capacity, Tamblyn will help to nurture AGE-WELL’s spirit of innovation through mentorship and guidance of emerging innovators. Read more.

Dr. Pooja Viswanathan was named the first recipient of AGE-WELL’s new Emerging Entrepreneur Award program. The salary award is dedicated to students, postdoctoral fellows and recent graduates seeking to turn their innovation into a viable business through a startup company.

There were also awards for policy work in the area of technology and aging. Dr. Nicole Dalmer of Trent University received the inaugural Michael F. Harcourt Policy Fellowship, which will enable her to build on her existing research on social connectedness. Recipients of Visions for Change Policy Challenge awards were: Emma Smith (University of British Columbia), Andrew Magnaye (University of Alberta) and Ann Marie Corrado (Western University). A joint initiative of AGE-WELL and its national innovation hub called APPTA, the competition provides a unique experiential education opportunity for AGE-WELL trainees to work closely with policy experts and learn first-hand how research ideas become policy options for implementation at all three levels of government.

AGE-WELL thanks Dr. Brendan Byrne, Entrepreneur in Residence at TELUS Health, for his thought-provoking keynote speech. A doctor by training and an entrepreneur by profession, Dr. Bryne spoke about aging—what it is, determinants of health and strategies for good health. Read more.

A big thank-you also goes to the generous partners of AGE-WELL 2018: Bereskin & Parr LLP, Canadian Association on Gerontology, CARP, Impact Centre, MEDTEQ, Revera, Sun Life Financial, TELUS Health, TELUS Ventures, United Way of the Lower Mainland, and YouAreUNLTD.

We look forward to seeing everyone at next year’s annual conference, taking place in Moncton, New Brunswick, on October 22-24, 2019.

La 4e conférence annuelle d’AGE-WELL a mis en lumière l’innovation en action

Pour Laura Ault, qui fait partie d’une équipe de recherche d’Ottawa qui travaille sur les systèmes de maisons intelligentes pour aider les personnes âgées et les aidants naturels, la participation à la conférence annuelle d’AGE-WELL était “plus qu’une occasion incroyable”.

Mme Ault fait la démonstration d’un système qui utilise des capteurs pour détecter l’errance nocturne chez les personnes atteintes de démence et qui les encourage à retourner au lit.

Mme Ault fait la démonstration d’un système qui utilise des capteurs pour détecter l’errance nocturne chez les personnes atteintes de démence et qui les encourage à retourner au lit.

Mme Ault se trouvait parmi plus de 400 chercheurs, stagiaires, personnes âgées, aidants naturels et représentants de l’industrie, du gouvernement et d’organismes sans but lucratif qui ont participé à AGE-WELL 2018, un record de participation.

La conférence nationale, qui s’est tenue du 16 au 18 octobre à Vancouver, mettait en vedette un programme multidisciplinaire de recherche et d’innovation de l’ensemble d’AGE-WELL, le réseau canadien axé sur les technologies et le vieillissement. La conférence avait pour thème l’innovation en action.

“Les discussions scientifiques étaient extrêmement fascinantes, et j’ai noué de nombreux liens. C’était vraiment intéressant de voir l’orientation du secteur de la santé et de la technologie. Il connaît une croissance rapide”, explique Laura Ault, assistante de recherche à l’Institut de recherche Bruyère et stagiaire chez AGE-WELL.

Le soir de l’ouverture, Mme Ault a eu l’occasion de faire la démonstration d’un système qui utilise des capteurs pour détecter l’errance nocturne chez les personnes atteintes de démence et qui les encourage à retourner au lit. “Les gens semblaient vraiment intéressés par le travail. J’ai perdu la voix après deux heures de conversation!”

Des thérapies portables, des applications pour connecter les personnes âgées, des systèmes de réalité virtuelle pour soutenir le vieillissement en santé – ce ne sont là que quelques-uns des autres produits présentés. Les équipes d’AGE-WELL mettent actuellement au point plus de 70 technologies, services, politiques et pratiques en vue d’améliorer la vie des personnes âgées et des aidants naturels.

En plus des démonstrations et des discussions scientifiques, AGE-WELL 2018 offrait des slams et des ateliers scientifiques, tous conçus pour maximiser le réseautage, l’échange de connaissances et la collaboration entre les parties intéressées d’AGE-WELL.

Les chercheurs ont fait état de progrès dans un large éventail de projets, y compris la mise à l’essai de technologies qui améliorent la santé cognitive, des études visant à mieux comprendre les chutes chez les personnes âgées et une récente enquête sur les buts et les priorités des aidants naturels. Pour obtenir plus de détails, consultez le livret des résumés des conférences 2018 (en anglais seulement). 

Les finalistes participent à une présentation en direct

Rachel Thompson, gagnante du Défi d’impact, de Marlena Books (à l’avant, au centre) avec la personne ayant obtenu la deuxième position, Chao Bian de Nightingale.ai (à l’avant, à droite) et Shaun Fickling (à l’avant, à gauche) d’ARCtag, lauréat du prix du public, avec des juges.

Rachel Thompson, gagnante du Défi d’impact, de Marlena Books (à l’avant, au centre) avec la personne ayant obtenu la deuxième position, Chao Bian de Nightingale.ai (à l’avant, à droite) et Shaun Fickling (à l’avant, à gauche) d’ARCtag, lauréat du prix du public, avec des juges.

Huit finalistes ont participé à la grande finale du Défi d’impact national d’AGE-WELL, en se disputant plus de 100 000 $ en argent et en services en nature. Marlena Books a remporté le premier prix pour une plateforme de lecture numérique conçue pour les personnes atteintes de démence à un stade avancé. En deuxième place venait Nightingale.ai, l’assistant d’évaluation clinique intelligente pour un appareil “intelligent” et portatif permettant d’évaluer les fonctions physiques et cognitives des personnes âgées. Le prix du public a été décerné à ARCtag, un outil de communication rapide automatisé visant à améliorer la sécurité pendant les randonnées guidées et les visites de loisirs à l’extérieur pour les personnes âgées. Pour en savoir plus.

Le prix de la meilleure démonstration a été décerné à MouvMat, une surface de jeu numérique interactive conçue pour améliorer la santé physique et cognitive des personnes âgées. Les membres de l’équipe, dans l’ordre habituel : Arezoo Talebzadeh et Charlene Chu.

Le prix de la meilleure démonstration a été décerné à MouvMat, une surface de jeu numérique interactive conçue pour améliorer la santé physique et cognitive des personnes âgées. Les membres de l’équipe, dans l’ordre habituel : Arezoo Talebzadeh et Charlene Chu.

Plusieurs annonces ont été faites pendant AGE-WELL 2018, notamment la nomination de Michael Tamblyn, président et chef de la direction de Rakuten Kobo, au poste d’entrepreneur en chef d’AGE-WELL. Dans le cadre de cette fonction bénévole, M. Tamblyn contribuera à entretenir l’esprit d’innovation d’AGE-WELL en mentorant et en encadrant de nouveaux innovateurs. Pour en savoir plus.

Pooja Viswanathan a été la première lauréate du nouveau prix Entrepreneur émergent AGE-WELL. Le prix du salaire est décerné aux étudiants, aux boursiers postdoctoraux et aux récents diplômés qui cherchent à transformer leur innovation en une entreprise viable en commençant par une entreprise en démarrage.

Des prix ont aussi été remis pour le travail visant les politiques dans le domaine de la technologie et du vieillissement. Nicole Dalmer, de l’Université Trent, a reçu la première bourse de recherche Michael F. Harcourt sur les politiques publiques, qui lui permettra de tirer parti de ses recherches actuelles sur la connectivité sociale. Les lauréats des prix du Défi Visions de changement en matière de politique étaient : Emma Smith (Université de la Colombie-Britannique), Andrew Magnaye (Université de l’Alberta) et Ann Marie Corrado (Université Western). Le concours, une initiative conjointe d’AGE-WELL et de son Centre national d’innovation baptisée POPRAVIT, offre une occasion unique d’apprentissage par l’expérience aux stagiaires d’AGE-WELL pour qu’ils travaillent en étroite collaboration avec des experts en politiques et apprennent concrètement comment les idées de recherche deviennent des options de politique pour une mise en œuvre aux trois paliers de gouvernement.

AGE-WELL remercie le Dr Brendan Byrne, entrepreneur en résidence à TELUS Santé, pour son discours inspirant. Médecin de formation et entrepreneur de profession, le Dr Byrne a parlé du vieillissement, des déterminants de la santé et des stratégies pour une bonne santé. Pour en savoir plus.

Un grand merci aux généreux partenaires d’AGE-WELL 2018 : Bereskin & Parr LLP, Association canadienne de gérontologie, CARP, Impact Centre, MEDTEQ, Revera, La Financière Sun Life, TELUS Santé, TELUS Capital, Centraide du Lower Mainland et YouAreUNLTD.

Nous sommes impatients de vous revoir tous à la conférence annuelle de l’an prochain, qui aura lieu à Moncton, au Nouveau-Brunswick, du 22 au 24 octobre 2019.