blank space

You’ve got mail―from afar

(Français)

From left to right: Judith Sixsmith, AGE-WELL investigator; workshop participant Patricio Riquelme, founder and commercial engineer, Alois; participant Javier Palma, co-founder and R&D engineer, Alois; and Mei Lan Fang, AGE-WELL academic fellow, Communications and Community Engagement.

From left to right: Judith Sixsmith, AGE-WELL investigator; workshop participant Patricio Riquelme, founder and commercial engineer, Alois; participant Javier Palma, co-founder and R&D engineer, Alois; and Mei Lan Fang, AGE-WELL academic fellow, Communications and Community Engagement.

It’s not something that happens every day. AGE-WELL investigator Dr. Judith Sixsmith found an email from the President of Chile in her inbox, inviting her to speak on the challenge of an aging population at the Futures Congress in Santiago in January 2017. She immediately said yes. Dr. Sixsmith, co-lead of the AGE-WELL Crosscutting Activity in Transdisciplinary Working, presented at the prestigious event alongside Nobel laureates and other luminaries.

A month after her trip, Dr. Sixsmith was invited to join the Millennium Science Initiative (MSI), an international program that promotes science and technology research. She is now a member of MSI’s Social Sciences Commission, where her focus is on helping to shape the landscape of social science research in Chile.

In August 2017, Dr. Sixsmith was back in Chile, facilitating an Innovation Workshop with AGE-WELL academic fellow in community engagement Mei Lan Fang. It is part of an evolving partnership between AGE-WELL and the University of Chile that is bringing together people from different disciplines and backgrounds to develop solutions for healthy aging. Dr. Sixsmith is a professor of Evidence Based Improvement and Health Related Research at the University of Dundee in Scotland.

 

Vous avez reçu un message – qui vient de loin

De gauche à droite : Judith Sixsmith, chercheuse d’AGE-WELL; Patricio Riquelme, participant à l’atelier et fondateur et ingénieur des réseaux commerciaux, Alois; Javier Palma, participant, cofondateur et ingénieur en recherche et développement, Alois; Mei Lan Fang, boursière universitaire d’AGE-WELL, communications et engagement communautaire.

De gauche à droite : Judith Sixsmith, chercheuse d’AGE-WELL; Patricio Riquelme, participant à l’atelier et fondateur et ingénieur des réseaux commerciaux, Alois; Javier Palma, participant, cofondateur et ingénieur en recherche et développement, Alois; Mei Lan Fang, boursière universitaire d’AGE-WELL, communications et engagement communautaire.

Ça n’arrive pas tous les jours. Judith Sixsmith, chercheuse d’AGE-WELL, a trouvé un courriel du président du Chili dans sa boîte de réception, l’invitant à venir faire un discours sur le défi d’une population vieillissante à l’occasion du Futures Congress à Santiago en janvier 2017. Elle a immédiatement accepté. Mme Sixsmith, coresponsable de l’activité transversale d’AGE-WELL en collaboration transdisciplinaire, a fait une présentation à l’occasion du prestigieux événement, aux côtés de lauréats du prix Nobel et d’autres sommités.

Un mois après son voyage, Mme Sixsmith a été invitée à se joindre à l’Initiative du Millénaire pour la science (IMS), un programme international qui encourage la recherche en science et technologie. Elle est maintenant membre de la Commission des sciences sociales de l’IMS, où elle s’efforce de contribuer à façonner le contexte de la recherche en sciences sociales au Chili.

En août 2017, Mme Sixsmith est retournée au Chili pour animer un atelier sur l’innovation avec Mei Lan Fang, boursière universitaire d’AGE-WELL en engagement communautaire. Cette initiative fait partie d’un partenariat en évolution entre AGE-WELL et l’Université du Chili, qui rassemble des gens de différentes disciplines et de différents milieux pour élaborer des solutions pour le vieillissement en santé. Mme Sixsmith est professeure en amélioration fondée sur la preuve et recherche en santé à l’Université de Dundee en Écosse.