blank space

Playful aging: digital games offer gains for seniors

(Français)

SolitaireQuiz is one of the digital games designed by an AGE-WELL team to encourage social connectedness and learning for seniors.

SolitaireQuiz is one of the digital games designed by an AGE-WELL team to encourage social connectedness and learning for seniors.

Playing digital games can be fun for anyone, but it turns out they have multiple benefits for older adults.

white paper released today shows that digital games can help to maintain and improve health and quality of life for older adults who face physical, mental and social changes of aging.

“I was surprised to see the wide range of benefits that we found and that have been reported around playing digital games,” says the paper’s co-author Dr. David Kaufman, a researcher with AGE-WELL, Canada’s Technology and Aging Network, and a professor in the Faculty of Education at Simon Fraser University (SFU).

“For many seniors, this would be a very good approach to maintain their cognitive and physical abilities, social connectedness and lifelong learning,” says Dr. Kaufman, who is also an associate member of SFU’s Gerontology Department and Faculty of Health Sciences.

Dr. Kaufman collaborated on the new paper, titled Playful Aging: Digital Games for Older Adults, with SFU colleague Dr. Alice Ireland and Dr. Louise Sauvé, honorary professor in the Faculty of Education at Université TÉLUQ and director of the Centre for Research in LifeLong Learning. Drs. Kaufman and Sauvé lead an AGE-WELL project to develop digital games that enhance seniors’ lives. The paper summarizes five years of their research findings and other related studies from around the world.

The AGE-WELL research team is working with older adults to develop a series of digital, online and virtual reality games to improve social interactions, reduce loneliness and social isolation, and encourage intergenerational gameplay and continued learning.

Take, for example, an Alice in Wonderland-themed digital escape room game, where players collaborate to solve puzzles and accomplish tasks in order to escape from virtual rooms in a limited time.

Kate and Ian Britt provided input and feedback during the development of a digital game for older adults, a project led by Dr. David Kaufman and team.

Kate and Ian Britt provided input and feedback during the development of a digital game for older adults, a project led by Dr. David Kaufman and team.

“It’s a form of online communication. You have to work together throughout gameplay to succeed,” says Kate Britt, 70, a retired adult educator and technical writer who provided input and feedback during development of the game.

“My main interest is in how online digital games can enable social connections to provide a break from feeling lonely sitting in a room in the seniors’ centre,” adds Kate’s husband, Ian Britt, 75. An avid online gamer, retired marine biologist and high school teacher, he also volunteered on the research project.

The grandparents of six, Kate and Ian Britt were keen to encourage intergenerational gameplay between seniors and younger family members.

Other digital games developed by the research team include SolitaireQuiz, TicTacQuiz and a Bingo quiz game called Live Well, Live Healthy!—all based on games familiar to older adults but with an added bonus of educational content. For example, the Bingo quiz features pop-up questions about nutrition, physical exercise, socialization and disease prevention, which older adults found valuable and relevant.

Dr. David Kaufman is a co-author of the new report that shows digital games can offer many benefits for seniors.

Dr. David Kaufman is a co-author of the new report that shows digital games can offer many benefits for seniors.

The white paper also shares evidence that exergames—digital games based on physical movement—may improve physical health including mobility and balance, and appear to be effective for stroke and Parkinson’s rehabilitation, fall prevention, general physical training and encouraging physical activity. AGE-WELL research and other studies report cognitive benefits from digital gameplay, including mental exercise, improved focus, attention, memory, reaction speed, problem solving and reasoning.

Dr. Kaufman cautions that most commercial games on the market are not appropriate for older adults for a variety of reasons—from game content and the size of type on the screen, to steep learning curves and the speed of play. Games must be user-friendly and designed with the participation of older adults, he stresses. This ensures the games are accessible, as well as easy to learn and remember. Digital games for older adults should include features such as adjustable levels of difficulty, since there is tremendous variation in older adults’ capabilities.

Digital game industry seems to largely ignore senior market

Despite powerful evidence that digital games can offer benefits for seniors, the white paper authors acknowledge that “today’s digital game industry seems to largely ignore the older adult market.”

This is happening as Canadians over the age of 65 outnumber children for the first time, and older adults are projected to make up approximately one-quarter of the country’s population by 2036.

Dr. Kaufman believes that the digital gaming industry will catch on to the changing demographics and realize that “there is going to be a market for digital games for older adults. Certainly, that’s the next big commercial opportunity.”

How could this impact the lives of older Canadians?

“If digital games become as much a part of the culture as television, which is a passive activity, then seniors will get the benefit of doing something active, physical, cognitive and social. I hope we’re going to see digital games become a normal part of entertainment and life for older adults.”

Le vieillissement et les jeux : des jeux numériques qui apportent beaucoup aux personnes âgées

SolitaireQuiz est l’un des jeux numériques conçus par une équipe d’AGE-WELL pour encourager la connectivité sociale et l’apprentissage chez les personnes âgées.

SolitaireQuiz est l’un des jeux numériques conçus par une équipe d’AGE-WELL pour encourager la connectivité sociale et l’apprentissage chez les personnes âgées.

Les jeux numériques représentent une forme de divertissement pour tous, mais ils offrent de nombreux avantages aux personnes âgées.

Un livre blanc publié aujourd’hui montre que les jeux numériques peuvent contribuer au maintien et à l’amélioration de la qualité de vie des personnes âgées qui doivent composer avec les changements sociaux, mentaux et physiques liés au vieillissement.

« J’étais surpris par la grande gamme d’avantages que nous avons découverts et qui sont associés aux jeux numériques, affirme le coauteur de l’article, David Kaufman, chercheur chez AGE-WELL, le Réseau canadien axé sur les technologies et le vieillissement, et professeur à la Faculté d’éducation de l’Université Simon Fraser.

Un grand nombre de personnes âgées gagneraient beaucoup à adopter cette approche pour maintenir leurs capacités cognitives et physiques et leurs aptitudes en matière de connectivité sociale et d’apprentissage continu », ajoute M. Kaufman, qui est également membre associé du Département de gérontologie de la Faculté des sciences de la santé de l’Université Simon Fraser.

M. Kaufman a collaboré à la rédaction du nouvel article intitulé Vieillissement ludique : Jeux numériques pour les personnes âgées avec Alice Ireland, sa collègue à l’Université Simon Fraser, et Louise Sauvé, professeure titulaire au département Éducation de l’Université TÉLUQ et directrice du Centre d’expertise et de recherche sur l’apprentissage à vie. M. Kaufman et Mme Sauvé dirigent un projet d’AGE-WELL visant à mettre au point des jeux numériques qui améliorent la vie des personnes âgées. L’article résume les résultats des recherches effectuées sur une période de cinq ans et d’autres études connexes provenant d’ailleurs dans le monde.

L’équipe de recherche d’AGE-WELL travaille avec des personnes âgées à l’élaboration d’une série de jeux numériques, en ligne et en réalité virtuelle pour améliorer les interactions sociales, réduire la solitude et l’isolement social, ainsi qu’encourager les jeux intergénérationnels et l’apprentissage continu.

Prenons, par exemple, un jeu de labyrinthe numérique sur le thème d’Alice au pays des merveilles, selon lequel les joueurs doivent collaborer pour résoudre des casse-tête et effectuer certaines tâches pour s’évader de salles virtuelles dans un certain délai.

Kate et Ian Britt ont formulé des commentaires pendant l’élaboration d’un jeu numérique pour les personnes âgées, un projet dirigé par David Kaufman et son équipe.

Kate et Ian Britt ont formulé des commentaires pendant l’élaboration d’un jeu numérique pour les personnes âgées, un projet dirigé par David Kaufman et son équipe.

« Il s’agit d’une forme de communication en ligne. Il s’agit de travailler ensemble tout au long du jeu pour réussir », explique Kate Britt, 70 ans, éducatrice pour adultes et rédactrice technique à la retraite qui a fait part de ses commentaires à l’étape de l’élaboration du jeu.

« Je m’intéresse surtout à la façon dont les jeux numériques en ligne rendent possible la connectivité sociale et brise la solitude que l’on peut ressentir dans une résidence pour personnes âgées », ajoute le mari de Kate, Ian Britt, 75 ans. Joueur en ligne passionné, biologiste de la vie marine et enseignant au secondaire à la retraite, il a également participé bénévolement au projet de recherche.

Kate et Ian Britt, grands-parents de six petits-enfants, tenaient beaucoup à encourager les jeux intergénérationnels entre les personnes âgées et les plus jeunes au sein des familles.

Parmi les autres jeux numériques mis au point par l’équipe de recherche, mentionnons SolitaireQuiz, TicTacQuiz et un Bingo Quiz intitulé Pour bien vivre, vivons sainement, tous fondés sur des jeux que connaissent les personnes âgées, offrant, en prime, un contenu éducatif. Par exemple, le Bingo Quiz contient des questions apparaissant au hasard sur la nutrition, l’exercice physique, la socialisation et la prévention des maladies, que les personnes âgées ont trouvées utiles et pertinentes.

Le livre blanc présente également des données probantes selon lesquelles les exercices ludiques (jeux numériques fondés sur les mouvements physiques appelés « exergames ») peuvent améliorer la santé physique, y compris la mobilité et l’équilibre. De plus, ils semblent être efficaces pour la réadaptation des victimes d’accidents vasculaires cérébraux et les patients atteints de la maladie de Parkinson, en plus de contribuer à la prévention des chutes, à l’entraînement physique général et à la promotion de l’activité physique. Les recherches d’AGE-WELL et d’autres études font état des avantages cognitifs qu’offrent les jeux numériques, y compris l’exercice mental, l’amélioration de la concentration, de l’attention, de la mémoire, de la vitesse de réaction, de la résolution de problèmes et du raisonnement.

M. Kaufman prévient toutefois que la plupart des jeux commerciaux sur le marché ne conviennent pas aux personnes âgées pour diverses raisons, notamment, le contenu ou la vitesse des jeux, la taille des caractères à l’écran ou une courbe d’apprentissage abrupte. Il souligne en outre que les jeux doivent être conviviaux et conçus avec la participation des personnes âgées. C’est ainsi que les utilisateurs pourront accéder aux jeux, en apprendre les règles et se souvenir de ces dernières. Les jeux numériques destinés aux personnes âgées devraient comprendre des caractéristiques comme des niveaux de difficulté ajustables, étant donné que leurs capacités sont très variables.

L’industrie des jeux numériques semble ignorer en grande partie le marché des personnes âgées

David Kaufman est coauteur du nouveau rapport qui montre que les jeux numériques peuvent offrir de nombreux avantages aux personnes âgées.

David Kaufman est coauteur du nouveau rapport qui montre que les jeux numériques peuvent offrir de nombreux avantages aux personnes âgées.

Malgré l’existence de preuves convaincantes indiquant que les jeux numériques peuvent procurer des bienfaits aux personnes âgées, les auteurs du livre blanc reconnaissent que «  l’industrie des jeux numériques d’aujourd’hui semble ignorer en grande partie le marché des personnes âgées ».

Et cela, alors que les Canadiens de plus de 65 ans sont, pour la première fois, plus nombreux que les enfants. Selon les projections, les personnes âgées constitueront environ le quart de la population du pays d’ici 2036.

M. Kaufman croit que l’industrie des jeux numériques s’adaptera à l’évolution démographique et se rendra compte du fait « qu’il y aura un marché pour les jeux numériques destinés aux personnes âgées. C’est certainement la prochaine grande occasion commerciale. »

Quelle incidence cela pourrait-il avoir sur la vie des Canadiennes et des Canadiens âgés?

« Si les jeux numériques prennent autant de place dans notre culture que la télévision, qui est une activité passive, les personnes âgées profiteront des bienfaits d’un exercice actif, physique, cognitif et social. J’espère que les jeux numériques feront partie intégrante des activités de divertissement et de la vie quotidienne des personnes âgées. »