Chargement Évènements

« All Events

Présentations AgeTech : Canada atlantique

January 31 @ 10:30 am - 12:00 pm AST

Inscrivez-vous ici

Près du quart des Canadiens de l’Atlantique ont plus de 65 ans. Comment les technologies du vieillissement peuvent-elles favoriser un vieillissement sain et autonome? AGE-WELL est heureux d’organiser cette série de présentations palpitantes sur le travail accompli dans le Canada atlantique. S’ensuivra une séance de réseautage organisée par nos conférenciers, la Fondation de la recherche en santé du Nouveau-Brunswick (FRSNB) et AGE-WELL. Tout le monde est bienvenu!

Au cours de la première heure, plusieurs courtes présentations mettront l’accent sur les projets régionaux en cours. Les 30 minutes suivantes seront consacrées au réseautage dans le but de favoriser davantage la collaboration entre les provinces.

Organismes participants

 

Modératrice

Lyne Ouellet, Université du Nouveau-Brunswick, et représentante régionale, Comité consultatif du PHQ (personnel hautement qualifié) d’AGE-WELL | Lyne Ouellet est étudiante de deuxième année au doctorat en études interdisciplinaires de l’Université du Nouveau-Brunswick. Elle s’intéresse à la santé et au vieillissement, ainsi qu’aux politiques en matière de santé et à l’analyse des systèmes de santé. Mme Ouellet a longtemps exercé dans plusieurs provinces la profession de physiothérapeute auprès de malades hospitalisés. Elle est actuellement coordonnatrice de la recherche à l’Université St. Thomas, où elle dirige un programme pilote d’établissement de liens communautaires qui fait en sorte que les personnes âgées puissent recevoir le soutien communautaire en place nécessaire pour accéder à l’ensemble des ressources offertes dans l’écosystème de santé.

Présentations

 Centre d’innovation et de recherche sur le vieillissement : Études orientant la recherche

Justine Henry est étudiante à temps partiel au doctorat à l’Université du Nouveau-Brunswick, en plus de travailler à temps plein à titre de directrice générale du Centre d’innovation et de recherche sur le vieillissement, entreprise de recherche sans but lucratif au sein du plus grand établissement de soins de longue durée du Nouveau-Brunswick. Mme Henry détient un baccalauréat spécialisé en psychologie de l’Université Mount Allison (2010), un diplôme en loisir, santé et bien-être de l’Eastern College (2012) ainsi qu’une maîtrise ès sciences en kinésiologie de l’Université du Nouveau-Brunswick. Elle a auparavant travaillé en recherche dans plusieurs domaines tels que la psychologie du comportement, l’âge adulte et le vieillissement, la douleur chronique ainsi que la sexualité humaine.

Pour de meilleures politiques et pratiques liées au vieillissement et aux technologies connexes : un Centre national d’innovation d’AGE-WELL

Jenna Roddick est la gestionnaire des activités du centre POPRAVIT. Mme Roddick supervise les activités quotidiennes ainsi que les programmes de POPRAVIT et supervise les liens de collaboration avec le gouvernement, les chercheurs et les autres organismes au service de la population vieillissante. L’une de ses principales responsabilités consiste à cibler les recherches effectuées au Canada qui correspondent aux priorités gouvernementales actuelles liées au vieillissement afin d’aider POPRAVIT à contribuer aux recommandations en matière de politiques fondées sur des données probantes. Dans le cadre de son travail, Mme Roddick est aussi amenée à promouvoir l’application des connaissances par l’intermédiaire du balado MileAGE et des programmes éducatifs de POPRAVIT.

Occasions de développement de la capacité qui s’offrent à vous au sein de l’Unité de soutien SRAP des Maritimes !

Daniel J. Dutton est professeur adjoint au département de santé communautaire et d’épidémiologie de l’Université Dalhousie. M. Dutton travaille au campus de la faculté de médecine de l’Université Dalhousie à Saint John au Nouveau-Brunswick. Ses travaux de recherche actuels portent sur l’épidémiologie sociale et la politique publique, à savoir la façon dont les gouvernements peuvent influencer ou atténuer les répercussions des déterminants sociaux de la santé comme les faibles revenus.

La plupart de ses travaux de recherche sont quantitatifs, c’est-à-dire qu’ils sont réalisés à l’aide de grands ensembles de données et de stratégies de modélisation d’ordre économique et épidémiologique. M. Dutton s’intéresse principalement aux expositions à l’échelle de la population et à l’incidence de celles-ci sur la pauvreté et la santé, à la façon dont les gouvernements peuvent réduire ces expositions et aux effets distributifs de l’atténuation de ces expositions. À l’heure actuelle, ses travaux portent sur l’itinérance, les faibles revenus et la politique gouvernementale.

M. Dutton est également le directeur scientifique du centre POPRAVIT, initiative d’AGE-WELL visant à faire le pont entre les chercheurs et les décideurs politiques, en mettant l’accent sur des changements de politiques qui améliorent la qualité de vie des personnes âgées. En outre, il fait partie du projet de recherche collaborative d’IMPART. Il enseigne depuis longtemps dans les domaines de l’économétrie, des statistiques, de l’épidémiologie et de la santé de la population. Avant d’étudier en vue d’obtenir son doctorat, il a brièvement travaillé pour le ministre des Finances de l’Ontario. M. Dutton est sur Twitter : @danduttonysj

Inciter les personnes âgées à recourir aux solutions offertes par les technologies du vieillissement : OA-INVOLVE et SMART Technology

Susan Kirkland est professeure et chef du département de santé communautaire et d’épidémiologie à la faculté de médecine de l’Université Dalhousie. La recherche de Mme Kirkland, épidémiologiste de formation, porte sur les maladies chroniques et le vieillissement; elle s’intéresse particulièrement à l’étude des déterminants multifactoriels de la santé qui influent sur le vieillissement en santé. Elle est l’une des trois chercheuses principales qui dirigent l’Étude longitudinale canadienne sur le vieillissement, menée auprès de 50 000 hommes et femmes qui font l’objet d’un suivi pendant 20 ans. Elle dirige également des études sur l’activité physique et l’obésité, le VIH et le vieillissement, la fragilité et les technologies pour soutenir le vieillissement sur place. En plus de son rôle de chef de projet pour AGE-WELL WP1.3 OA-INVOLVE, AWCRP-2020-11 SMARTech et CC5 DRIVE, elle est la représentante de la recherche au conseil d’administration d’AGE-WELL. Mme Kirkland est aussi membre du Conseil consultatif de l’Institut du vieillissement des Instituts de recherche en santé du Canada ainsi que du Groupe de travail national sur l’immunité face à la COVID-19.

Ashley-Ann Marcotte est la coordonnatrice de la recherche de Mme Susan Kirkland dans le cadre des projets OA-INVOLVE et SMARTech menés à l’Université Dalhousie. Mme Marcotte est titulaire d’une maîtrise en psychologie communautaire de l’Université Wilfrid-Laurier et possède une formation en recherche communautaire. Elle prône la participation des communautés et des partenaires tout au long du processus de recherche et veille à ce que les personnes âgées et issues de groupes marginalisés aient leur mot à dire en matière de recherche.

Mon parcours à AGE-WELL

Carole Goodine est la chef de projet du Hospital to Home Pharmacy Project, projet de recherche appliquée mené à l’Hôpital régional Dr Everett Chalmers, à Fredericton, au Nouveau-Brunswick. Mme Goodine est pharmacienne agréée dans la province et exploite une pratique clinique à l’unité offrant le programme Vieillissement en santé et Réadaptation de l’Hôpital régional Dr Everett Chalmers, en plus de prendre part à des visites de patients aux fins de traitement antipsychotique à l’unité des soins de transition. Ses intérêts de recherche comprennent la gestion des médicaments donnés aux malades hospitalisés, la déprescription de médicaments en soins de longue durée ainsi que la pratique pharmaceutique.

Après plusieurs années de pratique, Mme Goodine a obtenu un doctorat en pharmacie ainsi qu’une bourse postdoctorale de la FRSNB et d’AGE-WELL. Elle continue de participer au projet qui l’a aidée à démarrer sa carrière de chercheuse et souhaite faire part de son parcours à AGE-WELL, ainsi que des recherches qu’elle mène sur les technologies de vieillissement.

Détails

Date :
January 31
Heure :
10:30 am - 12:00 pm AST