Nouvelles


 

AGE-WELL annonce des tournées virtuelles sur l’avenir de la technologie et du vieillissement au Canada

19 avril 2021

AGE-WELL organisera cinq tournées virtuelles pour recueillir les idées des Canadiens sur la meilleure façon dont la technologie peut aider les personnes âgées à l’avenir. Les tournées sur l’avenir de la technologie et du vieillissement au Canada auront lieu tous les mercredis, du 21 avril au 19 mai. « La pandémie a exposé le besoin de solutions technologiques

En savoir plus

Une entreprise sociale offre des expériences vivantes et contribue directement à l’amélioration de l’accessibilité

19 avril 2021

Faciliter l’inclusion sociale aux personnes en situation de handicap cognitif n’est pas une recherche théorique selon la chercheuse de AGE-WELL, Virginie Cobigo. La professeure agrégée de l’Université d’Ottawa a lancé une entreprise qui partage les rétroactions de personnes vivant avec la démence ou en situation de handicap cognitif afin de savoir si les produits et

En savoir plus

Nomination d’Alex Mihailidis à un rôle de premier plan dans l’élaboration d’une norme nationale pour les soins de longue durée

01 avril 2021

Alex Mihailidis, directeur scientifique d’AGE-WELL, a été nommé pour diriger les travaux d’élaboration pour l’Association canadienne de normalisation (Groupe CSA) d’une norme nationale qui établira les exigences relatives aux pratiques opérationnelles sécuritaires et à la prévention et au contrôle des infections dans les foyers de soins de longue durée. La norme nationale du Canada proposée,

En savoir plus

L’application offre une réadaptation à l’échelle mondiale pendant la pandémie de COVID-19 et après

05 févr. 2021

Alors que Miro Sobocan était sur le point de commencer la physiothérapie après une arthroplastie totale du genou au début de 2020, son centre de réadaptation à Dolenjske Toplice, en Slovénie, a fermé en raison de la pandémie de COVID-19. Sans se décourager, le retraité de 72 ans s’est tourné vers son « passe-temps favori », Internet, pour

En savoir plus

Gant intelligent « qui vaut son pesant d’or »

29 janv. 2021

À l’âge de 75 ans, 15 ans après avoir pris sa retraite, Betty Faulkner éprouve encore du regret face aux obstacles professionnels qu’elle a rencontrés en raison du tremblement de ses mains. « Mes tremblements m’ont vraiment affectée sur le plan professionnel », affirme l’ancienne vérificatrice du gouvernement fédéral de St. Albert, en Alberta. « J’allais contrôler des entreprises et, évidemment, mes

En savoir plus