Nouvelles


 

Un nouveau traitement pour la vessie hyperactive pourrait améliorer la qualité de vie de millions d’aînés

16 mars 2017

Une étude clinique en cours, financée par AGE-WELL, vise à mettre à l’essai un traitement novateur pour la vessie hyperactive, un problème qui touche 18 % des adultes canadiens – et jusqu’à 500 millions de personnes dans le monde. “La vessie hyperactive est un énorme problème dont on ne parle pas beaucoup”, affirme Paul Yoo, qui dirige

En savoir plus

AGE-WELL annonce son nouveau Programme de financement stratégique Accelerator

15 mars 2017

Vous avez une idée novatrice à forte incidence qui touche à la fois la technologie et le vieillissement? Le nouveau Programme de financement stratégique Accelerator d’AGE-WELL encourage les projets postérieurs à la découverte d’avant-garde insistant sur la commercialisation et la mobilisation des connaissances pour des solutions (comme des technologies, des services ou des politiques) en

En savoir plus

AGE-WELL lance son programme de financement Catalyst 2017

08 févr. 2017

AGE-WELL a le plaisir de lancer son 2e programme de financement Catalyst afin de soutenir des projets de recherche innovateurs visant à générer, promouvoir ou accélérer des avancées économiques et sociales dans les domaines de la technologie et du vieillissement. Le programme de financement Catalyst représente la première étape du flux de financement de l’innovation

En savoir plus

Le Réseau de centres d’excellence d’AGE-WELL et l’équipe de l’Impact Centre s’associent en matière d’entrepreneuriat et de soutien aux nouvelles entreprises

08 févr. 2017

    Toronto (Ontario), le 8 février 2017 – L’Impact Centre de l’Université de Toronto a été choisi comme nouveau centre d’expertise en entrepreneuriat d’AGE-WELL. Il s’agit du premier nouveau centre d’expertise d’AGE-WELL à être annoncé depuis 2015, année où AGE-WELL s’est vu accorder un financement du gouvernement fédéral en recherche et innovation dans le domaine de

En savoir plus

Créer un écosystème innovant

06 févr. 2017

Le développement de technologies de promotion d’un vieillissement en bonne santé “n’est pas simplement le fruit du hasard”, affirme Josephine McMurray, professeure adjointe à l’École de commerce et d’économie de Lazaridis à l’Université Wilfrid Laurier à Brantford, en Ontario. C’est le résultat d’une collaboration étroite entre des universités, l’industrie, des décideurs, des médecins et des utilisateurs

En savoir plus