Réussites

Les équipes d’AGE‑WELL font des progrès remarquables dans l’exploitation de la puissance des nouvelles technologies pour offrir des solutions favorisant le vieillissement en santé.

Des jeux de renforcement du cerveau aux thérapies de pointe à domicile, les chercheurs d’AGE‑WELL sont à l’origine d’innovations qui améliorent la qualité de vie des personnes âgées et des soignants, et qui créent des avantages économiques et sociaux.


Semaine de l’innovation AgeTech : un événement mémorable et couronné de succès

Organisée par AGE‑WELL, la Semaine de l’innovation AgeTech était le premier événement du genre et une occasion sans précédent de mettre en lien des personnes qui ont un intérêt commun pour la technologie et le vieillissement. Cet événement unique et virtuel, qui a eu lieu du 4 au 8 octobre 2021, a réuni plus de 1 200 participants et plus de 60 conférenciers du monde entier.


Une entreprise sociale offre des expériences vivantes et contribue directement à l’amélioration de l’accessibilité

Faciliter l’inclusion sociale pour les personnes ayant un handicap cognitif n’est pas une recherche théorique selon la chercheuse d’AGE‑WELL, Virginie Cobigo. La professeure agrégée de l’Université d’Ottawa a lancé une entreprise qui partage les rétroactions de personnes vivant avec la démence ou en situation de handicap cognitif afin de savoir si les produits et les services sont utilisables et pratiques.


L’application offre une réadaptation à l’échelle mondiale pendant la pandémie de COVID‑19 et après

Au début de 2020, alors que Miro Sobocan était sur le point de commencer la physiothérapie après une arthroplastie totale du genou, son centre de réadaptation de Dolenjske Toplice, en Slovénie, a fermé en raison de la pandémie de COVID‑19. Sans se décourager, le retraité de 72 ans s’est tourné vers son « passe-temps favori », Internet, pour trouver une solution. Il a trouvé Curovate, une application de réadaptation pour l’arthroplastie totale du genou, qui, selon lui, a « changé sa vie », et à laquelle il donne « une note de 9 sur 10 ».


Des maisons intelligentes pour vieillir chez soi

Des chercheurs d’Ottawa travaillent avec des entreprises canadiennes en démarrage, des multinationales et d’autres partenaires pour mettre au point des technologies intelligentes afin de transformer nos maisons et de soutenir le vieillissement chez soi, un concept qui est largement adopté à l’époque de la COVID. Les travaux novateurs sont liés à un centre national d’innovation d’AGE‑WELL appelé SAM3 (Capteurs et analytique de suivi mobilité-mémoire), un partenariat entre AGE‑WELL, l’Institut de recherche Bruyère et l’Université Carleton.

AW
Le réseau canadien axé sur les technologies et le vieillissement se réjouit du renouvellement du financement fédéral

AGE‑WELL salue le renouvellement de son financement dans le cadre du Programme des réseaux de centres d’excellence (RCE) jusqu’à la fin de l’exercice 2022-2023, annoncé aujourd’hui. AGE‑WELL recevra 21,9 millions de dollars sur trois ans, un investissement important qui aidera le Canada à répondre aux besoins et à relever les défis d’une population vieillissante grâce à des solutions axées sur la technologie qui aident les personnes âgées du Canada à conserver leur indépendance, la santé et leur qualité de vie, et qui soutiennent leurs aidants naturels.

yo-kaufman

Deux entreprises en démarrage soutenues par AGE‑WELL amassent des millions de dollars en fonds supplémentaires

Winterlight Labs et EBT Medical, Inc., toutes deux des entreprises en démarrage financées par AGE‑WELL, ont amassé chacune plusieurs millions de dollars en fonds supplémentaires. EBT Medical a annoncé cette semaine qu’elle avait obtenu un financement de série A de 10 M$ US, mené par deux sociétés de capital-risque de premier plan, SV Health Investors et Genesys Capital. Winterlight Labs a indiqué avoir amassé 5,6 M$ dans le cadre d’un financement par capital de risque de série A découlant de négociations dirigées par Hikma Ventures.

John Kirkconnell porte le gant intelligent Steadi-One.

Comment un gant « intelligent » a changé la vie d’un homme

Au cours de ses 40 années de carrière comme ambulancier paramédical, John Kirkconnell a dû relever de nombreux défis dans un emploi aussi exigeant. Mais lui-même en affrontait un plus particulier : le tremblement de ses mains. M. Kirkconnell a essayé des médicaments, mais il n’a pas pu gérer leurs effets secondaires. Il a subi deux neurochirurgies qui ont bien fonctionné, jusqu’à ce que les tremblements reviennent. Ensuite, il a essayé un gant stabilisateur.

RichardRatcliffe
Une nouvelle technologie ouvre la voie à un tout nouveau monde

Âgé de 91 ans, Richard Ratcliffe a vu sa vie transformée au cours des trois dernières années grâce à FamliNet.app, une plateforme de communication prise en charge par AGE‑WELL et conçue pour lutter contre l’isolement social en permettant aux personnes âgées de garder le contact avec leur famille et leurs amis.

« Je serais perdu sans ça. Elle m’a ouvert la voie à un tout nouveau monde », affirme M. Ratcliffe, un résidant de Sunnybrook.


Comment AGE‑WELL rend possibles des collaborations originales

Julie Robillard, neuroscientifique de l’Université de la Colombie-Britannique, et Jesse Hoey, informaticien de l’Université de Waterloo, se distinguent l’un de l’autre non seulement par la distance qui les sépare, mais également par leurs différentes expertises. Ces différences n’ont cependant pas empêché ces deux chercheurs d’AGE‑WELL de mettre en commun leurs expertises universitaires variées au profit d’un effort conjoint visant à aider les personnes âgées à mieux utiliser la technologie.

Des vidéos mettent en lumière le programme de formation EPIC, unique en son genre, et des stagiaires extraordinaires

Des centaines de jeunes chercheurs se sont joints au programme de formation EPIC (Jeunes professionnels, carrières inspirées) d’AGE‑WELL, qui prépare les futurs innovateurs dans le domaine de la technologie et du vieillissement. Dans cette nouvelle série de vidéos, découvrez pourquoi les participants aiment ce programme unique, et faites la connaissance de quelques-uns de nos formidables stagiaires.

DataDay est une nouvelle application conçue pour aider les personnes atteintes de démence précoce ou d’un trouble cognitif léger.

Nouvelle application visant à aider les gens à gérer leur vie aux premiers stades de la démence et d’un trouble cognitif léger

Vancouver, C.-B. – Une nouvelle application mobile vise à aider les personnes atteintes de démence précoce ou d’une déficience cognitive légère à gérer leurs activités quotidiennes et à faire le suivi de leurs progrès, leur permettant ainsi de profiter d’une plus grande autonomie.

RosalieUN
Représentation d’AGE‑WELL aux Nations Unies

La recherche d’AGE‑WELL a fait son entrée sur la scène mondiale la semaine dernière. Lors d’une session au siège social des Nations Unies à New York, Rosalie Wang, chercheuse du réseau, a donné une présentation sur les compétences numériques de la population vieillissante.

Alberta Legislative Building
L’équipe d’AGE‑WELL contribue à un changement de politique gouvernementale en Alberta

Soixante pour cent des personnes atteintes de troubles de la mémoire liés à la démence se perdent à un moment donné, selon la Société Alzheimer de l’Ontario. On prévoit que 937 000 Canadiens seront atteints de démence d’ici à 2031, ce qui représente une augmentation de 66 % par rapport aux chiffres actuels. Compte tenu de cette statistique accablante, il n’est pas étonnant qu’un changement de politique gouvernementale soit en cours, afin d’améliorer le processus de recherche de Canadiens qui errent ou s’égarent.

Dr. Pooja Viswanathan, CEO of Braze Mobility Inc., displays the obstacle-detection sensors that can transform a regular wheelchair into a “smart” wheelchair.
Braze Mobility dévoile son système de détection d’obstacles pour les fauteuils roulants

Braze Mobility Inc. a lancé un système d’appoint qui peut transformer un fauteuil roulant classique en fauteuil intelligent capable d’éviter les collisions.

Le nouveau système utilise des capteurs pour détecter les obstacles et fournir des renseignements visuels, sonores ou tactiles à la personne en fauteuil roulant. Il peut être ajouté à tous les fauteuils roulants, motorisés ou manuels.

SafeTracks is one of the GPS technologies that provides electronic locating and monitoring. Courtesy: Faculty of Rehabilitation Medicine, University of Alberta

Un site Web aide les consommateurs à choisir des technologies pouvant retracer leurs proches atteints de démence qui ont tendance à s’égarer

Une ressource en ligne unique qui permet aux consommateurs de trouver le bon appareil de localisation des proches atteints de démence qui peuvent s’égarer a été créée grâce au soutien d’AGE‑WELL et de la Société Alzheimer d’Ontario.

PostureCoach
PostureCoach : Enseigner aux aidants à protéger leur dos alors qu’ils assistent d’autres personnes
Plus de huit millions de Canadiens prennent soin de membres de leur famille ou d’amis. Un des risques les plus importants est de se blesser au dos en aidant un proche à passer à la chaise ou au lit, l’habiller, faire sa toilette et lui donner son bain. Découvrez PostureCoach : un nouvel appareil portable, léger et réactif en temps réel qui avertit les aidants naturels par une vibration ou un signal sonore si leurs mouvements sont à risque de blesser leur dos.
Paul Yoo-IBBME-UofT_June2016
Un nouveau traitement pour la vessie hyperactive pourrait améliorer la qualité de vie de millions de personnes âgées

Financée par AGE‑WELL, une étude clinique en cours vise à mettre à l’essai un traitement novateur pour la vessie hyperactive, un problème qui touche 18 % des adultes canadiens – et jusqu’à 500 millions de personnes dans le monde.


Des jeux pour évaluer et traiter le déclin cognitif

Des tests de jeux sur navigateur ou sur appareil mobile avec des niveaux de difficulté variés sont menés et servent d’outils d’évaluation et d’intervention pour les personnes accusant un déclin cognitif provoqué par le vieillissement, la maladie ou un traumatisme.


L’informatique cognitive pour répondre aux besoins des aidants naturels

Jackie rencontre des difficultés pour trouver de l’information, des services et des produits en ligne qui pourraient l’aider à prendre soin de sa mère qui souffre de démence. « Les résultats sont aléatoires dans le meilleur des cas et je suis parfois dépassée, notamment lorsque je ne suis pas sûre des solutions disponibles », déclare cette infirmière et auxiliaire médicale à la retraite.

Trouver une solution au problème décrit par Jackie, c’est exactement l’objectif poursuivi par Jan Miller Polgar de l’Université Western et Frank Rudzicz de l’Institut de réadaptation de Toronto, Réseau universitaire de santé et de l’Université de Toronto dans le cadre de leur projet d’AGE‑WELL intitulé CARE-RATE.

Goldie Nejat_Jacob Li_IMG_2024
Robots : la nouvelle frontière dans l’indépendance des personnes âgées

Dans quelques années, les personnes âgées canadiennes pourraient posséder leur propre robot intelligent et mobile à un prix abordable. Ces robots leur permettront de rester en bonne santé, de garder leur indépendance et de vivre à leur domicile.

Goldie Nejat, directrice de l’Institut de robotique et de mécatronique de l’Université de Toronto et titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur les robots pour la société, et François Michaud, fondateur et directeur de l’Institut interdisciplinaire d’innovation technologique (3IT) à l’Université de Sherbrooke, pilotent un projet financé par AGE‑WELL visant à créer des assistants robots pour un usage à domicile, dans les hôpitaux, dans les résidences pour personnes âgées et dans les établissements de soins de longue durée.

Group shot_Pitch Event
Une technologie canadienne reposant sur la parole pour déceler l’Alzheimer remporte le premier prix au concours de présentation de projets d’AGE‑WELL

Une nouvelle technologie qui analyse la parole naturelle pour détecter et surveiller la maladie d’Alzheimer et d’autres troubles cognitifs a remporté l’AGE‑WELL Pitch Competition: Technology to Support People with Dementia, un concours de présentation de projets technologiques pour venir en aide aux personnes atteintes de démence.

Le nouvel outil fonctionnant sur une tablette enregistre de courts extraits de la voix d’une personne pendant qu’elle décrit une photo – même une photo de famille – à l’écran. L’outil extrait des centaines de variables des échantillons sonores pour produire des résultats en moins de cinq minutes.

AW
La recherche d’AGE‑WELL présentée dans le magazine Report on Business du Globe and Mail

Dans une entrevue donnée au Globe and Mail, Alex Mihailidis, directeur scientifique d’AGE‑WELL, décrit un éventail de systèmes « intelligents » que son équipe met au point pour aider les personnes âgées et les personnes ayant une déficience cognitive.